NOUVEAU

Vous habitez trop loin ?
Vous êtes agoraphobe ?

La solution:
séances d'hypnose par Internet.

Voir la page "Contact"

LIVRE

Pour en savoir plus sur l'hypnothérapie, lisez le livre de C. Chaumet

Cliquez ici

Des extraits sont disponibles gratuitement


Aller mieux avec l'hypnose ericksonienne


Arrêter de fumer



Quel est le problème ?

Il est très facile d'arrêter de fumer : tous les fumeurs le font chaque soir quand ils vont se coucher. Le problème c'est qu'ils reprennent le lendemain.

Plus sérieusement, pratiquement tous les fumeurs ont essayé au moins une fois d'arrêter de fumer, et ils ont réussi, mais au bout d'un certain temps, allant de quelques heures à quelques mois, ils ont fini par recommencer.

Le problème ce n'est pas tant d'arrêter de fumer que de ne plus jamais reprendre.

L'hypnose pour arrêter de fumer

L'hypnose est à l'heure actuelle la meilleure méthode pour arrêter de fumer. Une bonne utilisation de l'hypnose consiste à :

Ce travail peut être fait très rapidement. Mes patients ont arrêté de fumer en une seule séance pour 80% d'entre eux, et en deux séances pour 10% d'entre eux.

L'intérêt principal de l'hypnose est de :

  1. rendre la phase de sevrage physique beaucoup plus supportable
  2. se débarrasser définitivement de la dépendance psychologique
  3. de ne pas grossir au-delà de son poids normal

et donc d'arrêter de fumer plus facilement, rapidement et de façon définitive.

Il est tout à fait possible d'utiliser l'autohypnose pour arrêter de fumer. Une méthode accessible partout dans le monde, à partir du moment où vous avez une connexion Internet, est disponible sur le site www.autohypnoseneligne.com. Vous pourrez y apprendre à rentrer dans l'état d'hypnose et à faire les changements psychologiques nécessaires à la libération du tabac.

La dépendance physique

La nicotine du tabac agit au niveau de certains neurones du cerveau en modifiant leur fonctionnement normal. L'organisme s'adapte à ce fonctionnement imposé et finit par s'y habituer, en produisant un nouvel état d'équilibre.

Lorsqu'un fumeur arrête de fumer et que la nicotine disparaît de l'organisme, celui-ci se trouve à nouveau perturbé et doit rechercher un état d'équilibre ce qui lui prend un certain temps. Cette perturbation temporaire se manifeste par différents symptômes comme :

Ces manifestations ne durent pas longtemps. Elles proviennent de ce que l'organisme doit retrouver un nouveau fonctionnement biochimique sans la nicotine. La nicotine disparaît du sang en 2 à 3 jours. Elle subsiste encore dans les graisses pendant quelque temps avant de disparaître complètement. On peut considérer qu'en un mois on est totalement débarrassé de la dépendance physique. Le corps a retrouvé un nouvel équilibre stable.

L'hypnose aide à passer cette période de rééquilibrage en la rendant plus agréable à vivre. Elle agit en profondeur sur la douleur et sur les sensations pénibles. Son effet de suppression de la douleur est tel, qu'il est même possible de faire des opérations de chirurgie sans anesthésie.

La dépendance psychologique

Contrairement à la dépendance physique, la dépendance psychologique peut continuer pendant des années après l'arrêt du tabac. C'est à cause de cette dépendance psychologique qu'une personne qui a réussi à se débarrasser du tabac peut replonger des années plus tard et se remettre à fumer du jour au lendemain comme si elle n'avait jamais arrêté.

Pour comprendre la dépendance psychologique, il faut comprendre que le tabac a des côtés positifs très attrayants :

En fait, peu de cigarettes sont nécessaires pour maintenir le taux de nicotine dans le sang et satisfaire la dépendance physique. La plupart des cigarettes servent à d'autres buts, et pour le fumeur certains de ces buts sont très importants, ils correspondent à des besoins psychiques. Ils sont nécessaires au bien-être de la personne, à son équilibre affectif et cognitif.

Arrêter de fumer sans satisfaire ces besoins provoque alors un mal-être permanent que l'ex-fumeur va supporter plus ou moins bien, jusqu'au moment où il va préférer reprendre la cigarette plutôt que de continuer à subir cet état pénible. Il suffit parfois de pas grand-chose, une contrariété de trop, un événement pénible de plus, pour faire basculer en faveur de la cigarette.

Par exemple, beaucoup de personnes qui arrêtent de fumer prennent du poids. Cela s'explique de plusieurs façons, d'abord la cigarette les maintenait à un poids inférieur à la normale, ensuite ils retrouvent un certain appétit, et enfin ils compensent inconsciemment l'absence du plaisir de fumer par le plaisir de manger. La prise de poids résulte en grande partie de la mauvaise ou même de l'absence de résolution de la dépendance psychologique. Résoudre la dépendance psychologique permet d'arrêter de fumer sans prendre trop de poids.

Comment réussir à vaincre la dépendance

Ce que le fumeur doit réaliser pour arrêter de fumer définitivement, c'est qu'il doit d'abord trouver des moyens de satisfaire tous les besoins anciennement remplis par la cigarette.

Pour un certain nombre d'entre eux, il est facile de trouver seul, ou avec une aide compétente, consciemment d'autres moyens de satisfaire ces besoins, car il s'agit de choses simples, faciles à comprendre et faciles à réaliser.

Mais, il existe aussi certains besoins qui sont inconscients et pour pouvoir les satisfaire, il faut soit les rendre conscients, soit trouver des solutions au niveau inconscient. Dans un cas comme dans l'autre, l'hypnose ou l'autohypnose sont les seules possibilités.

La résolution sous hypnose de ces besoins permet de se débarrasser définitivement de la dépendance psychologique. Il n'y a plus de besoin insatisfait, donc plus de mal-être et donc plus aucune raison de reprendre la cigarette.

Enfin, il existe certains besoins qui nécessitent un travail en profondeur. C'est le cas lorsque le plaisir de fumer sert à masquer une dépression ou des angoisses. Dans ces rares cas, une hypnothérapie complète sera nécessaire avant de pouvoir se débarrasser du tabac.

- PSYPLUS - Montpellier - Tel: 06.15.72.93.05 - therapeute@hypnose-fr.com