La P.N.L.

Qu'est-ce que la PNL ?

PNL signifie "Programmation Neuro-Linguistique", il s'agit d'un ensemble de concepts et de techniques créés par Richard BANDLER, mathématicien et psychologue, et John GRINDER, linguiste, en 1975. Leurs travaux proviennent de la modélisation des thérapeutes américains exceptionnels qu'étaient Milton Erickson, Viginia Satir et Fritz Perls.

Les créateurs de la PNL ont formalisé les pratiques de ces thérapeutes et en ont tiré des méthodes pragmatiques et efficaces de thérapie.

Quelques concepts

  • Nous construisons notre représentation du monde à partir de nos expériences
  • Cela semble évident dans des cas extrêmes, par exemple une personne ayant passé toute sa vie dans la jungle et ne connaissant que cela aura une représentation du monde complètement différente d'une personne ayant vécu dans une ville occidentale. Mais en fait, c'est vrai pour tout individu, nous sommes tous différents et nous avons tous une idée différente de ce qu'est le monde, parce que ce que nous croyons savoir du monde nous l'avons construit à partir de notre vécu et nous avons tous vécu des choses différentes. Chaque expérience que nous vivons, qu'elle soit réelle ou sous hypnose, nous permet de modifier cette représentation du monde et de la rendre plus vivable.


  • Nous ne percevons pas les choses tous de la même manière
  • Nous avons tous cinq sens (la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat, le goût) mais nous ne les utilisons pas tous de la même manière. Certains, les plus nombreux, vont privilégier la vue, d'autre le toucher, d'autre l'ouïe, lorsqu'ils vivent une expérience, et cela va avoir une répercussion au niveau de notre mémoire. C'est-à-dire que, par exemple, certains se souviendront plus facilement de ce qu'ils ont vu, tandis que d'autres se souviendront plutôt de ce qu'ils ont entendu. Cela a bien sûr des conséquences importantes en thérapie, quand on veut avoir de l'effet sur notre esprit, il vaut mieux utiliser le canal le plus efficace.


  • Nous pouvons agir sur nos représentations internes
  • Tout ce que nous avons enregistré dans notre esprit, en vivant des expériences et par l'intermédiaire de nos canaux sensoriels, peut être modifié. Notre esprit n'est pas figé et nous pouvons agir sur lui. Par exemple si nous avons dans notre esprit une croyance du genre "je suis incapable de réussir" qui se manifeste sous la forme d'une image inconsciente de nous même en train de rater quelque chose, nous pouvons changer cette image et la transformer en agissant sur différents paramètres appelés sous-modalités. Nous pouvons alors nous construire une image de réussite, du coup la croyance devient "je peux réussir" et nous ne sommes plus bloqués par l'ancienne croyance.


  • Nos modes de pensée se trahissent par notre langage
  • Pour comprendre le monde dans toute sa complexité, nous sommes obligés de faire certaines simplifications, de faire des omissions, de généraliser, etc., mais parfois cela devient excessif et introduit des distorsions graves dans nos pensées. Ces distorsions se retrouvent dans notre façon de parler. Notre langage devient révélateur du déséquilibre de notre esprit et devient un puissant outil de diagnostic.


  • Notre esprit est constitué de parties plus ou moins séparées
  • La PNL a introduit le modèle des "parties" de l'esprit. Cela peut être compris comme des processus psychiques indépendants qui ont chacun leur objectif et leurs moyens d'action, et qui peuvent agir à différents moments. Une image de ça pourrait être des programmes qui s'exécutent simultanément dans un ordinateur, à un certain moment c'est un programme qui est sur le devant de l'écran et à un autre moment c'est un autre. Parfois ces parties entrent en conflit les unes avec les autres provoquant des troubles divers. Par exemple à un moment une partie vient sur le devant et provoque un accès de boulimie pour compenser une angoisse, quand cette partie a terminé, une autre partie vient sur le devant et fait vomir pour garder la ligne et avoir une bonne image de soi, puis une troisième partie vient après et provoque de la culpabilité pour supprimer ces comportements qu'elle trouve indignes. La PNL offre les moyens de travailler avec chaque partie et de régler les conflits entre elles.


  • Toutes nos parties ont des intentions positives
  • Toutes les parties de notre esprit agissent dans un but qui est positif pour nous, même si apparemment ce qu'elles provoquent semble négatif. Ce qui est négatif, ce sont des conséquences des moyens mis en oeuvre, ce ne sont pas les buts. Dans l'exemple ci-dessus, les intentions positives sont : supprimer une angoisse, garder une bonne image de soi, garder l'estime de soi. Ces objectifs sont utiles et importants pour nous, il vaut mieux les conserver, par contre nous pouvons changer les moyens de les atteindre, pour les remplacer par d'autres qui n'ont pas les inconvénients des anciennes façons de faire.


Il y a bien plus encore dans la PNL que les quelques concepts présentés ici (voir biblio ref. 8 à 13). C'est une branche de la psychologie en pleine expansion, qui, en plus de la psychothérapie et du développement personnel, trouve des applications dans des secteurs très divers et notamment tout ce qui concerne la communication : commercial, vente, formation, management, etc.